Le traitement comptable et fiscal du site internet

Lorsque vous faites appel à un prestataire extérieur à l’entreprise pour créer votre site internet, cette opération est assimilée à l’acquisition de logiciels.

Le site constitue un élément de l’actif immobilisé de votre entreprise. Ainsi, les dépenses liées à cette acquisition doivent être comptabilisées dans un poste d’immobilisations incorporelles et amorties sur une durée qui ne doit pas dépasser cinq ans.
Vous pouvez toutefois opter pour le régime de l’amortissement exceptionnel sur douze mois (article 236 II du Code général des impôts).